AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Célébrité] Aléas, joies et tracas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sweet Caroline
||||| Private Admin |||||


Féminin
Nombre de messages : 7106
Age : 36
Localisation : Lyon
Ship : Viper ♥ Kevison ♥ Piolet ♥ Wydie
Doudou officiel : Jeffrey Dean Morgan ♥ Henry Cavill
Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: [Célébrité] Aléas, joies et tracas   Mar 14 Juil - 22:48

(suite chapitre 9)

Jackson Rathbone arriva dans la salle, lui aussi maquillé de blanc, le regard couleur miel, en mode « vampire ». Il alla directement au buffet et se servit un café avant de prendre un pancake dans le plat, sans utiliser la pince et à même les doigts, et de mordre dedans.
« Dis donc Jax, c’est dégueu ! Prends la pince au lieu de fourrer tes doigts dans le plat ! » remarqua très justement Elizabeth avec un brin de sérieux et de reproche dans la voix.
« Roh, faites pas vos chochottes ! On partage tout, n’est-ce pas ? » râla-t-il gentiment, la bouche pleine.
« Non, tes microbes, tu peux te les garder » répondit Peter en rigolant.
« Dommage, j’étais prêt à les partager aussi, voyez-vous ! Rob n’est pas là ? » demanda-t-il en balayant la salle des yeux et c’est là qu’il me remarqua. Il s’arrêta de mâcher et posa son gobelet sur la table pour me tendre la main.
« On ne se connaît pas ! Bonjour ! »
Je regardais sa main tendue une fraction de seconde et finis par la serrer.
« Erm… Bonjour, moi c’est Caroline » dis-je d’un air intimidé.
« Jackson, enchanté. Salut Alex ! » Il me sourit sereinement et retourna à la table pendant que mon fiancé le saluait en retour.
« T’es demeuré ou quoi ? » railla Nikki à son encontre. « C’est Caroline, la fiancée d’Alex ! Tu fais pas le rapprochement ? » demanda-t-elle.
J’observai la scène sans dire un mot, c’était en effet bizarre que Jackson fut le seul à ne pas faire le rapprochement ou à me dire qu’il avait beaucoup entendu parler de moi. Mais bon, après tout, j’étais pas forcément très connue, et Alex n’avait peut-être pas évoqué mon nom très souvent dans ses conversations avec Jackson.
Mais ce dernier se retourna vers Nikki avec de grands yeux étonnés, ces mêmes yeux qui dérivèrent sur moi. Il s’arrêta de mâcher à nouveau puis se dépêcha d’avaler en reposant tout sur la table, pancake et gobelet. Il s’approcha de moi avec un grand sourire et me prit dans ses bras.
« Oh ! Alors c’est toi ! Désolé, je ne suis pas réveillé ce matin. Vraiment enchanté de faire enfin ta connaissance ! »
Maintenant, c’était mes yeux à moi qui étaient devenus grands comme des soucoupes. Il était bizarre ce mec ! Mais bon, il avait l’air très amical.
« Ben moi de même… » fis-je toujours aussi intimidée mais également surprise. « T’en fais pas, je suis moi-même pas très réveillée ce matin ! »
C’était vrai, j’avais l’impression de nager encore en plein rêve.

Alex et les autres éclatèrent de rire devant la scène que Jackson et moi leur jouions. Nous nous séparâmes et il commença à passer sa main dans ses cheveux d’un air un peu gêné.

« Touche pas à tes cheveux si tu veux pas que Deborah te passe un savon ! » remarqua Alex en plaisantant. J’en déduisis que Deborah était la coiffeuse et Jackson baissa aussitôt sa main.
« Ouais c’est clair. Déjà qu’hier j’y ai eu droit… » Ses yeux se reposèrent sur moi et il m’observa un moment avant de se mettre à me sourire gentiment.
« Alors tu as fait bon voyage ? Il parait que tu n’aimes pas l’avion, d’après ce qu’Alex nous a dit. Ca a été ? Moi j’ai horreur de ça aussi, je ne peux pas m’empêcher d’angoisser. »
« M’en parle pas ! C’est la première que je faisais un trajet aussi long, j’ai cru que je n’allais jamais y arriver, mais heureusement que j’ai pu discuter avec les grands-parents de Chris, le hasard a voulu que nous voyagions côte à côte. »
Je commençai à leur raconter mon vol et leur raconter les petites anecdotes que James et Martha m’avaient avouées, et Alex me tendit mon thé. Je me dirigeai alors vers le buffet, sans m’arrêter de parler, mais je mourrai de faim et les pancakes me faisaient de l’œil, ils m’appelaient carrément, même. Je pouvais presque entendre des « mange-moi ! Mange-moi ! » venant du plateau où ils étaient tous disposés les uns sur les autres. J’en mis un sur une assiette, tout en continuant mon flot de paroles parfois entrecoupé de rires et remarques de la bande d’acteurs, et je pris mon verre avant de me retourner vers eux.
Patatras !
Je m’étais retournée avec un peu trop d’entrain et dans mon élan, mon bras heurta quelqu’un et mon gobelet de thé se renversa.
« DESOLEE ! » hurlai-je, surprise. Je levai la tête pour regarder qui je venais de heurter, mes yeux s’agrandirent, mon cœur s’emballa et je me transformai en statue.
« Non, c’est moi qui suis désolé. Ca va ? Ta… ta veste est toute tachée. »
Je mis quelques secondes avant de réagir et mes yeux regardèrent sa veste à lui.
« On s’en fiche de ma veste, si j’ai sali ta veste, je vais me faire tuer par Chris ! » dis-je d’un air un peu affolé. Mais il n’avait rien, dans mon malheur, j’avais eu de la chance, je ne l’avais pas taché LUI. Ouf.
Je regardai alors ma veste kaki et en effet, il y avait une belle tache foncée dessus, mais tant pis, ça sècherait. Au moins, le thé n’était pas bouillant et je ne m’étais pas brûlée.
« Ca va ? » me redemanda Robert. Mon cœur continuait de battre à un rythme anormal et je le regardai, confuse.
« Oui oui ça va, ça va sécher. Vraiment désolée pour ça. »
« Non non, ce n’est rien, je suis indemne, moi. »
« Elle peut se transformer en Miss Catastrophe parfois, je vous déconseille de la coller de trop près » plaisanta Alex à quelques mètres de nous. Je le regardai et il me sourit gentiment. Son sourire trop craquant qui creusait de légères fossettes et qui fit tambouriner mon cœur à un rythme encore un peu plus soutenu.
« Ca t’arrange qu’on ne la colle pas de trop près, avoue ! » remarqua Kellan un peu plus loin, ce qui fit rire la troupe, moi comprise.
Robert s’éloigna de moi et alla se servir au buffet. Quelques secondes plus tard, il me tendit un nouveau gobelet de thé.
« Tiens. Le thé, c’est sacré, parole d’anglais ! » me dit-il en m’envoyant un clin d’œil. Aaaaah… mon dieu, Robert Pattinson venait de me faire un clin d’œil !!! Respire, Caro. Respire. Comment faisant cet homme pour me procurer autant d’émotions ? Il avait un charme destructeur et je commençai à culpabiliser de ne pas savoir y résister, sous les yeux de mon fiancé. Aïe aïe aïe… Pourvu qu’Alex soit cool avec ça. Je lui jetai un coup d’œil avant de reposer mes yeux sur Robert.
« Merci » baragouinai-je toute gênée. Je pris le gobelet de sa main et nos doigts s’effleurèrent. Les siens étaient froids, encore plus que les miens, pour le coup, il incarnait à la perfection Edward avec sa peau glaciale.
« C’était super tout à l’heure ton morceau » finis-je par dire pour reprendre une conversation normale.
« Ah j’ai fait quelques fausses notes mais ça ne s’entendra pas après le montage, heureusement » s’excusa-t-il.
« Tu es trop modeste, j’ai trouvé ça parfait ! » essayai-je de le convaincre avec un sourire.
« Merci, mais ça ne l’était pas. » Roh la la parfois il m’énervait à être aussi dur envers lui-même.
« Tu es trop perfectionniste » finis-je par dire, les sourcils froncés, presqu’en le réprimandant.
« Je sais, c’est un de mes nombreux défauts » avoua-t-il sans mal.
« Nombreux » !!?! Pfffff j’étais sûre qu’il n’en avait pas tant que ça !
Il haussa les épaules et j’entendis la voix de Kristen s’élever derrière moi.
« Qu’est-ce que j’ai manqué ? » demanda-t-elle d’un air enjoué. Elle me regarda un instant sans effacer son sourire et regarda Alex qui souriait.
« A voir ton sourire, Alex, je parie que cette charmante jeune femme est Caroline ?! » Le sourire de mon fiancé s’élargit en guise de réponse et Kris se retourna vers moi.
« Ravie de te rencontrer. Désolée, j’étais avec Michael au téléphone, mon petit-ami. J’ai juste entendu qu’il ne fallait pas te coller de trop près Miss Catastrophe »
Elle se mit à rire et je m’empourprai. Alex exagérait, j’avouais bien volontiers que parfois j’avais du mal avec mes mains ou même mes pieds, mais c’était rare. J’avais même plutôt l’habitude d’être habile, mais parfois, certains jours, c’était carrément la cata. Je ne savais pas pourquoi mais je n’étais pas coordonnée de temps en temps, comme si mon cerveau se mélangeait les pinceaux.
« Il exagère un peu quand même. Miss Catastrophe nous honore que très rarement de sa présence. Heureuse de te rencontrer aussi. Alex m’a tellement parlé de vous tous, ça me fait tout drôle de vous voir en chair et en os. » Mon regard passa de visage en visage, tous me souriaient.
« Rob, t’as joué ta scène ? » demanda Kris à son ami et collègue qui mâchait lentement, prenant son petit déjeuner. Il acquiesça d’un signe de tête et porta son gobelet à ses lèvres.
« Je voulais te voir jouer, j’adore te voir jouer, t’es vraiment doué, c’est pas juste » ronchonna Kris, ce qui fit sourire Robert.
« Des années de travail aussi. Et tu joues pas mal non plus, dis pas de bêtises » répondit Rob en passant sa main dans ses cheveux. (aaaah !)
« Alors Caroline, tu restes combien de temps à Vancouver ? » demanda Elizabeth d’une voix douce à mon encontre. Je dus détacher mes yeux de Rob pour la regarder et je ne pus m’empêcher de lui sourire.
« Deux semaines seulement, je ne peux pas rester plus longtemps pour ne pas griller tous mes congés d’un seul coup. » Je repensais à mon travail qui ne me manquait absolument pas. J’étais sur le point de donner ma démission et peut-être que cette expérience cinématographique à Vancouver sonnerait le glas de ma carrière commerciale, ce qui serait avec joie. Rien que ce que j’avais vu tout à l’heure, voir Chris, Alex, tout le monde, en action, c’était passionnant. Je me sentais dans mon élément, c’était ça qui m’intéressait, pas de vendre des produits bancaires à des gens qui n’en voient même pas l’intérêt.
« Tu vas venir souvent sur le tournage ? » me demanda Kris, tout sourire.
« Je ne sais pas trop encore. Ca dépend s’il y a beaucoup de choses à voir à Vancouver ou pas. D’ailleurs si vous avez des suggestions, je suis preneuse ! » répondis-je d’un air enthousiasme. Je me sentais plus à l’aise avec eux, maintenant. Nikki et Robert pouffèrent de rire à ma demande sans que je comprenne. C’est Peter qui m’éclaira.
« C’est pas trop à nous qu’il faut demander. Certains d’entre nous ne peuvent pas sortir sans créer d’émeutes. Heureusement pour moi, Carlisle n’est pas le personnage préféré des ados ! »
Il n’avait pas tort et je trouvais ça dommage que les acteurs ne puissent même pas profiter de la ville le temps du tournage.
Kellan ne put retenir une de ses vannes.
« Ben ouais Peter, t’es pas assez beau gosse, qu’est-ce que tu veux ! »
Peter rigola doucement en secouant la tête d’un air désespéré.
« Enfin cela dit, moi, ça m’empêche pas tellement de sortir » rectifia Rob. « Si on fait ça chacun de son côté, ça peut encore aller. Mais c’est moins fun, bien que j’aime être seul. »
Robert et sa solitude adorée. Je m’étais toujours demandé comment il arrivait à vivre de manière aussi solitaire. J’étais sûre aussi qu’il faisait ça pour protéger les autres, quelque part.
« Le revers de la médaille » pensai-je tout haut. « C’est pour ça que je n’ai jamais souhaité être actrice, au moins je peux me balader tranquillement dans la rue sans être importunée » plaisantai-je. Et Alex comprit la plaisanterie puisqu’il enchaîna après moi.
« C’est surtout parce que tu es très mauvaise actrice ! » remarqua-t-il très justement, ce qui fit rire la troupe. J’haussai un sourcil, faussement offusquée et entrouvris la bouche pour montrer ma « surprise ». Mes gestes firent rire de plus belle et Nikki prit la parole.
« Oh je pense que ya pire ! Regarde, Alex, c’est pas si mal ce qu’elle fait, là »
Je la regardai en riant pour la remercier. Le contact était facile avec Nikki.

Une voix que je ne connaissais pas vint troubler la conversation et la bonne humeur.
« Tout est prêt, on n’attend plus que vous » nous informa un homme trapus à la barbe et avec un casque audio autour du cou. Il repartit aussi vite qu’il était arrivé et les acteurs s’agitèrent. Tout le monde se dirigea vers la porte, Rob, Jackson et moi jetâmes nos assiettes en carton dans la grosse poubelle près de la porte avant de franchir celle-ci et Ashley vint se coller à moi, me prenant le bras comme si nous étions les meilleures amies du monde. Cela me fit sourire, c’était agréable d’être accueillie ainsi.

« Moi je passe encore inaperçue en ville, si tu veux on pourra aller faire les magasins quand j’aurai mon day off » me proposa-t-elle avec une voix entrainante.
« Avec plaisir Ashley, j’adore faire les magasins, au grand dam d’Alex ! » Je me retournai pour le regarder et je vis qu’il était en train de discuter et de rire avec Nikki. Ils avaient l’air très complices tous les deux, et d’un coup, je me demandais si elle et moi allions devenir aussi copines que je l’avais prévu. La façon qu’ils avaient de se sourire mutuellement me donna une drôle d’impression dans le ventre, comme une crampe. Huit lettres : JALOUSIE. La voix d’Ashley me rappela à l’ordre.
« Normal, toute fille qui se respecte doit aimer le shopping ! Ya des trucs que tu préfères ? » me demanda-t-elle. Je n’étais pas sûre de comprendre.
« Tu veux dire des trucs à acheter ? » Elle acquiesça en silence avec un petit sourire, alors mes lèvres s’étirèrent en pensant à mon dressing, à Paris.
« Les sacs. J’en suis dingue ! Et les chaussures. »
Ashley éclata de rire, penchant sa tête légèrement en arrière, dévoilant son cou blanchi par le maquillage.
« Toi t’es une vraie fille ! »
« Vraie de vraie ! » approuvai-je avec fierté. « Je me damnerais pour un sac à main, d’ailleurs j’avais vu une photo de toi avec un super sac une fois, t’as bon goût ! »
« Merci, c’était lequel ? »
« Je ne me rappelle plus, je crois qu’il était vert, mais en tout cas, je l’avais adoré. Et j’aime beaucoup ton style. Je pense que tu te sens à l’aise dans le rôle d’Alice, elle qui aime la mode et tout ça » remarquai-je en regardant sa jolie robe. Ashley passa sa main sur le tissu de celle-ci en souriant.
« Ouais, franchement, c’est le pied ! Je préfère ça à jouer le rôle de Bella, ya pas photo ! »
« Tu m’étonnes… »
Nous arrivâmes sur le plateau et Chris avait les yeux rivés sur son écran, il devait revisionner les scènes du piano ou faire quelques réglages encore.

_________________
αηδ sσ τhε ιίση ƒειι ίη ιονε ωίτh τhε ιαmъ
“Goodbye, Jacob, my brother… my son.” ~Edward Cullen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/cookiepunk
Sweet Caroline
||||| Private Admin |||||


Féminin
Nombre de messages : 7106
Age : 36
Localisation : Lyon
Ship : Viper ♥ Kevison ♥ Piolet ♥ Wydie
Doudou officiel : Jeffrey Dean Morgan ♥ Henry Cavill
Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: [Célébrité] Aléas, joies et tracas   Mar 14 Juil - 22:49

(suite chapitre 9)

L’intérieur de la maison des Cullen était maintenant illuminé par toutes les bougies qui avaient été installées là. Ca rendait l’ambiance bien plus sympathique et chaleureuse. Par contre, on crevait de chaud et je retirai ma veste.
« A tout à l’heure, Caroline » me dit Ashley de sa voix fluette.
« Appelle-moi Caro » lui recommandai-je, j’avais horreur d’être appelée par mon prénom tout entier. Je préférais mon diminutif qui me rendait plus à l’aise avec les gens.
« Appelle-moi Ash alors ! » me répondit-elle en m’envoyant un clin d’œil avant de s’éloigner et de monter sur le plateau.
Je les regardai tous faire de même et mon regard croisa celui de Robert qui me sourit gentiment. Je fis de même, ne pouvant m’en empêcher, alors que je baissai le regard, gênée. Avec lui, ça prendrait certainement plus de temps avant que j’arrive à me sentir complètement à l’aise.

Chris suivit ses acteurs, Alex fit de même, et je vis le réalisateur s’animer, bougeant les bras pour expliquer comment il souhaitait tourner la scène. Les acteurs regardèrent par terre et se placèrent aux différentes marques scotchées sur le sol. Rob et Kris se placèrent sur les marches et écoutaient les instructions. Ils paraissaient tous très concentrés et j’attendis que le tournage reprenne. Vince me demanda s’il pouvait me débarrasser de ma veste et je la lui laissai bien volontiers après l’avoir remercié.

C’était la première prise et je ne quittai pas le plateau des yeux, j’étais hypnotisée par tant de professionnalisme et de talent. Et voir Alex en action me faisait sourire, je devais avoir l’air débile, mais j’étais en admiration devant lui. Quand il bougeait, j’oubliais tout le reste, tout le monde autour, il n’y avait plus que lui.

« Il assure, ton mec ! » me dit Chris tout bas, au creux de l’oreille. Je me retournai vers lui, il avait les bras croisés sur son torse et attendait qu’Alex finisse de diriger cameramen et acteurs.
« C’est pas pour rien que je l’épouse ! » plaisantai-je, ce qui le fit rire. « Il est toujours aussi efficace ou alors il fait ça pour m’impressionner ? »
Chris éclata de rire, ce qui fit retourner Alex vers nous, ainsi que toutes les têtes des acteurs et quelques techniciens.
« Je crois qu’il est particulièrement appliqué aujourd’hui » me répondit-il tranquillement avec un petit clin d’œil.
« Je me disais aussi… » dis-je en riant doucement. « N’empêche, ça marche ! »
« Et ça se voit. Autant chez lui que chez toi » nota Chris. J’espérais justement que j’avais pas l’air trop abrutie à être en extase devant mon homme. Le meilleur de toute la terre, en toute objectivité !
« L’amour donne des ailes » poursuivit Chris. « Et ça fait plaisir à voir. »
Je le regardai, un sourire plaqué à mes lèvres, je me sentais presque voler, il avait raison. Et aujourd’hui, j’avais atteint une autre planète, un endroit où tout était bien plus excitant et bien plus intéressant.
Alex nous rejoignit, les sourcils froncés, nous dévisageant Chris et moi.
« Vous vous dites des blagues sans moi ? » dit-il en retournant près des écrans avec un air faussement fâché.
« On parlait d’amour » répondit Chris, amusé. Alex leva un sourcil interrogateur et il lança à son boss un regard plein de jugement, de haut en bas puis de bas en haut.
« Je ne te savais pas aussi romantique, Chris ! » railla-t-il.
« Ah mais c’est de vous voir aussi amoureux qui me rend fleur bleue… » répondit Chris de manière évasive. Je me mis à rire, ne pouvant me retenir plus longtemps. Puis Chris alla se mettre derrière la caméra, il voulait lui-même la diriger.

Kris et Rob firent leur entrée en Bella et en Edward, et la fête de l’anniversaire de Bella commença. Je me disais que j’aurais aimé être là pour la scène de la rupture, voir comment elle s’était passé « dans les coulisses », mais je savais qu’elle avait déjà été filmée. J’étais un peu dégoûtée. Et puis j’aurais aimé aussi voir la scène à Volterra, les retrouvailles du couple, mais malheureusement, je ne mettrai pas les pieds en Italie. La vie était mal faite parfois.

L’équipe recommença la scène presque dix fois, changeant les caméras d’angles, et Vince m’avait apporté un fauteuil en toile avec le logo du film imprimé sur le dossier. La classe ! Je regardais tout le monde s’affairer tandis que moi, je ne bougeai pas de mon fauteuil.

Ensuite, ce fut la scène de la bagarre entre Jasper et Edward, avec Bella qui tombe dans les débris de verre. En fait, Kris devait simplement tomber, sans débris. Alex m’expliqua qu’une doublure ferait la véritable chute avec le verre qui casse. D’ailleurs, elle venait d’arriver sur le plateau. Elle ne lui ressemblait pas vraiment mais ça ira si vite qu’on n’y verrait que du feu. De même, un Jasper-bis fit son entrée. Même coiffure, mêmes vêtements, et la ressemblance était plus troublante que pour celle de Kris et de sa doublure.
Alex m’expliqua que les choses se compliquaient à partir de maintenant, avec les cascades et tout ça. Tout devait être parfaitement en place et le tournage reprit. Rob poussa Kris qui vint tomber à terre, alors que Jackson se précipitait vers Rob. La scène se coupa lorsque Rob posa ses mains sur le torse de Jackson pour le pousser en arrière et protéger sa bien-aimée.

J’avais hâte de voir le résultat final de cette scène, ça allait rendre super bien, j’en étais sûre. Ca allait être spectaculaire. Surtout après l’explosion de piano. Wahou ! Heureusement que ce n’était pas un vrai, sinon ça m’aurait fait trop mal au cœur.

Il était midi passé lorsque le tournage s’arrêta pour la pause déjeuner. Chris était content de l’avancement de la journée, et nous sortîmes du hangar pour voir la lumière du jour. Et quelle lumière ! Il faisait un temps resplendissant, le soleil brillait de toute sa force et l’air était frais mais pas froid. Vince, prévenant, m’apporta ma veste que j’enfilai aussitôt. Tous les acteurs, pratiquement, sortirent une cigarette qu’ils s’empressèrent de coincer entre leurs lèvres. Je me mis à repenser à ce jour où j’avais décidé d’arrêter de fumer. Celui où mon histoire avec Alex avait commencé.
Je sentis des mains sur ma taille, puis des bras m’enlacer. Les lèvres de mon fiancé vinrent se poser sur ma joue et je tournai la tête pour cueillir un véritable baiser. Que c’était bon de le sentir tout près comme ça.

« Alors, comment va ma déesse ? » me susurra-t-il près de l’oreille, ce qui déclencha en moi une vague de frissons.
« T’as été incroyable ! J’adore te voir à l’œuvre, t’es carrément ultra sexy comme ça ! »
Alex rigola à ma remarque et m’envoya un sourire qui ne faisait que confirmer mes dires. Ultra sexy, c’était bien les mots qui lui convenaient.
« Je ne pensais pas te faire autant d’effet. »
Je le regardai dans les yeux et commençai à m’y perdre tout en souriant encore tendrement.
« Tu sais très bien l’effet que tu me fais, tout le temps, pas qu’aujourd’hui » répliquai-je. J’avais l’impression d’assister à un miracle à chaque fois que je sentais son regard posé sur moi, ou dès qu’il m’accordait son attention. J’étais sienne, et il était mien. Et ça, c’était un sacré miracle ! Il était à moi, et rien qu’à moi.
Il passa ses doigts dans mes cheveux d’un regard amoureux, ça je pouvais le voir, et il me sourit avant de m’embrasser avec une tendresse infinie. Lorsque je rouvris les yeux, je vis Nikki, non loin de nous, nous observer, ou plutôt l’observer lui, Alex. Lorsqu’elle remarqua mon regard, elle me sourit et détourna les yeux. J’étais intriguée par elle. A premier abord, elle m’avait paru fort sympathique et j’avais eu un bon feeling avec elle, mais j’avais peur qu’il y ait quelque chose de louche derrière tout ça. Est-ce que je devais en parler avec Alex ? Est-ce qu’il me répondrait franchement ? Lorsqu’il me racontait le tournage au téléphone quand j’étais toujours à Paris et lui ici, il n’avait jamais évoqué quoi que ce soit de louche sur Nikki. Je me demandais si c’était fait exprès ou pas, peut-être qu’ils étaient seulement très proches comme amis. Mais bon… je savais qu’Alex était un beau mec, et que forcément, il attirait les convoitises. Mais c’était MON mec, alors je devais défendre mon territoire, si je puis dire.

« Qu’est-ce que t’as ? » me demanda mon fiancé. Je le regardai alors et je sentis que j’avais le visage tendu et les sourcils froncés. Je me relaxai aussitôt et lui souris.
« Non, rien. Je réfléchissais, c’est tout. »
Alex plissa les yeux et ne me quitta pas du regard.
« A quoi ? » persista-t-il. Je marquai une longue pause avant de répondre, pesant le pour et le contre de poser la question au sujet de Nikki, j’avais peur qu’il ne me prenne pour une dingue jalouse pour un rien. Mais je ne pouvais pas lutter, de un parce que j’étais réellement inquiète, après tout, Nikki était très jolie, et puis elle était connue et baignait dans le monde du cinéma auquel il appartenait lui aussi, et de deux, j’étais bien trop curieuse pour garder cette question pour moi.
« A Nikki » murmurai-je pour ne pas qu’elle entende. Alex s’écarta brusquement de moi, ses yeux rivés dans les miens. J’haussai les sourcils, montrant mon interrogation et ma surprise suite à sa réaction.
« Quoi Nikki ? » demanda-t-il à voix basse. Il prit ma main et m’emmena un peu plus loin.
Quoi Nikki ? Il ne remarquait rien, lui ? J’avais un sentiment bizarre la concernant et il ne voyait rien ?
Lorsque nous nous trouvâmes à plusieurs mètres de la concernée, il reprit la parole.
« T’inquiète pas pour la photo, tu sais bien que c’est bidon. »
Mais de quoi il me parlait ? Je fronçai les sourcils, puis croisai les bras. Je ne comprenais rien du tout.
« Quelle photo ? » demandai-je d’une voix inhabituellement aiguë. Alex entrouvrit la bouche qu’il ferma aussitôt et baissa le regard.
« Ah, je pensais que tu l’avais vue et que tu ne m’en avais pas parlé parce que tu sais que c’est n’importe quoi » expliqua-t-il, ce qui ne m’avançait pas du tout.
« Quelle photo ?! » demandai-je plus fort, légèrement énervée, fixant mon fiancé avec insistance.
Alex releva les yeux dans les miens et répondit enfin.
« Il y a quelques jours, Nikki et moi on a été pris en photo alors qu’on se baladait dans Vancouver et… »
Mon cœur commençait à tambouriner, je n’aimais pas le ton qu’il venait de prendre, comme s’il était coupable de quelque chose. Argh, je commençai à détester cette Nikki de malheur !
« Et ???!! » l’invitai-je brusquement à poursuivre.
« Et les paparazzis croient qu’on sort ensemble » avoua-t-il. « C’est ce qui était indiqué dans la presse people, je serais le nouveau petit-ami de Nikki. »
Je grimaçai, ne parvenant pas à refouler ça. Je réfléchissais à toute allure. Si les paparazzis avaient fait cette supposition, il y avait sûrement une raison. Je sentis la fureur monter et je regardais cette garce de Nikki au loin, elle aussi nous regardait.
Alex voulut me prendre dans ses bras, pour me rassurer, certainement, mais je retirai ses mains de moi d’un coup d’épaule.
« Attends Alex, et pourquoi ils en viendraient à cette conclusion ? C’est quoi cette photo ? Vous faites quoi dessus ? »
Alex se mit à rire nerveusement et je le sentais lui aussi un peu énervé par la situation. Par moi ne voulant pas me calmer.
« Mais c’est ridicule, Caro ! J’étais juste en train de faire goûter un truc à Nikki, et tout de suite, ce geste a été mal interprété ! C’était un geste vraiment innocent, je te jure ! On est juste amis, elle et moi. »
Alex commençait à s’impatienter. Je voyais bien que cette situation l’embarrassait tout autant qu’elle l’énervait.
« Caro ! Je t’en supplie ! Faut que tu me fasses confiance ! »
Je fermai les yeux et pris une grande inspiration, essayant de me calmer. J’imaginais cependant la photo dans ma tête et j’avoue que cette vision ne m’aidait pas vraiment à rester zen. Il fallait que je la voie.
« OK, c’est bon, je te fais confiance. Juste que… »
Alex soupira et me prit dans ses bras. Je n’avais pas décroisé les miens et j’étais raide comme un piquet, toujours tendue par l’annonce qu’il venait de me faire.
« Juste que… j’ai peur que tu m’oublies en étant loin de moi. Et puis t’es entouré de jolies filles ! »
Mon fiancé passa ses mains de part et d’autre de mon visage et le releva vers lui. J’affichais toujours un air légèrement boudeur et contrarié.
« C’est stupide ! Complètement stupide ! Et ici, personne n’est plus jolie que toi. Si je t’ai demandé de devenir ma femme, c’est pas pour aller voir ailleurs dès qu’une jolie fille me tourne autour, célèbre ou pas. Hey… »
Sa voix s’adoucit et je finis par décroiser les bras pour entourer sa taille, mon regard plongé dans le sien qui reflétait une immense douceur.
« Alors t’avoues qu’elle est jolie ! » m’insurgeai-je sans trop de véhémence. Alex soupira à nouveau, mais presqu’en riant, amusé par ma remarque.
« Eh bien ça serait mentir de dire que Nikki n’est pas jolie, mais peu importe, elle n’est qu’une amie, et tu n’as pas à être jalouse d’elle. »
Je regardais l’intéressée qui discutait maintenant avec Kellan tout en fumant. Ce dernier nous regarda furtivement et continua sa conversation.
Mes yeux vinrent se poser sur Rob qui fumait lui aussi, adossé à un mur, seul, et à trois mètres d’Alex et moi. Ses yeux en amande ne formaient plus que deux interstices alors qu’il tirait sur sa cigarette. Il releva le regard dans le mien et m’envoya un sourire triste, comme s’il compatissait à ce que je ressentais. En cet instant, je me sentis comprise, c’était étrange, comme si lui et moi nous nous comprenions réellement, voguant sur la même longueur d’onde. Mon cœur se serra et je regardai à nouveau Alex qui avait fini par lâcher mon visage sans que je ne m’en fusse rendu compte.
« Tu sais bien que j’ai pas encore totalement confiance en moi et j’ai peur de devenir invisible à tes yeux avec les kilomètres qui nous séparent et… j’ai l’impression d’être insignifiante dans ce monde, c’est horrible » avouai-je la gorge serrée.
« Hey… » Alex me reprit dans ses bras, me pressant contre lui. « Tu signifies tout pour moi, et si tu n’as pas confiance en toi, aie confiance en moi. Je ne te quitterai jamais, c’est impossible, je t’aime trop pour ça. »
J’entendis un sourire dans sa voix à la fin de sa déclaration et je ne pus retenir le mien qui étira mes lèvres aussitôt.
« Promis, promis ? » demandai-je d’une petite voix.
« Promis, promis, promis » me répondit-il en écartant son visage du mien pour me regarder à nouveau. Puis ses lèvres s’emparèrent des miennes et je me laissai porter par la vague de sensations agréables qui déferla en moi.

_________________
αηδ sσ τhε ιίση ƒειι ίη ιονε ωίτh τhε ιαmъ
“Goodbye, Jacob, my brother… my son.” ~Edward Cullen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/cookiepunk
Dancin'
SexyBoobs316 de Cooper


Féminin
Nombre de messages : 249
Age : 27
Doudou officiel : Gerard Butler
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [Célébrité] Aléas, joies et tracas   Mer 15 Juil - 1:35

Géniale la suite, merci Caro de l'avoir postée!

C'est sympa de voir le coté "coulisses" du tournage de New Moon, Kellan et la cuillère, c'était hilarant, je m'imaginais bien la scène.

Par contre, c'est quoi ce plan avec Nikki, déjà Rob puis Nikki maintenant! Enfin, la dernière scène était trop mignonne et... j'avoue que Rob m'a fait un peu de la peine tout seul dans son coin...


Sinon, j'ai fini GW, je posterais au bon endroit peut etre demain si j'ai le temps mais pour le moment je vais aller dodoter sinon ça va etre dur au boulot demain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweet Caroline
||||| Private Admin |||||


Féminin
Nombre de messages : 7106
Age : 36
Localisation : Lyon
Ship : Viper ♥ Kevison ♥ Piolet ♥ Wydie
Doudou officiel : Jeffrey Dean Morgan ♥ Henry Cavill
Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: [Célébrité] Aléas, joies et tracas   Jeu 16 Juil - 21:53

Dancin' a écrit:
Géniale la suite, merci Caro de l'avoir postée!

C'est sympa de voir le coté "coulisses" du tournage de New Moon, Kellan et la cuillère, c'était hilarant, je m'imaginais bien la scène.
Mais de rien ! Ca fait plaisir d'avoir un petit commentaire donc merci à toi !

Pour les "coulisses" du tournage, c'est vraiment mon imagination, car je ne sais pas vraiment comment ça se passe sur le plateau. Mais bon, je pense pas être loin de la vérité !

Citation :
Par contre, c'est quoi ce plan avec Nikki, déjà Rob puis Nikki maintenant! Enfin, la dernière scène était trop mignonne et... j'avoue que Rob m'a fait un peu de la peine tout seul dans son coin...
Il faut bien que les ennuis commencent... et ça ne va pas aller en s'arrangeant, vous vous en doutez bien ! héhéhé Twisted Evil

Citation :
Sinon, j'ai fini GW, je posterais au bon endroit peut etre demain si j'ai le temps mais pour le moment je vais aller dodoter sinon ça va etre dur au boulot demain!

Oh ! J'ai hâte de lire tes commentaires !!!

_________________
αηδ sσ τhε ιίση ƒειι ίη ιονε ωίτh τhε ιαmъ
“Goodbye, Jacob, my brother… my son.” ~Edward Cullen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/cookiepunk
lily
Gâteau au chocolat de Dell


Féminin
Nombre de messages : 435
Age : 35
Ship : Saddie ♥ Piolet ♥
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: [Célébrité] Aléas, joies et tracas   Dim 2 Aoû - 16:08

Sweet Caroline a écrit:

Il faut bien que les ennuis commencent... et ça ne va pas aller en s'arrangeant, vous vous en doutez bien ! héhéhé Twisted Evil

Hé hé....c'est subtilement amené...qui sait si, finalement, nous ne basculeront pas vers le Carob? C'est encore tôt, mais je me dis que ce n'est plus tout à fait impossible.

Merci pour ce nouveau chapitre, c'est toujours un plaisir de te lire!


Dernière édition par lily le Lun 3 Aoû - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misspsycho.unblog.fr
poisson lune
Friends with benefits avec Cooper


Féminin
Nombre de messages : 1824
Age : 33
Doudou officiel : Johnny Depp
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: [Célébrité] Aléas, joies et tracas   Lun 3 Aoû - 16:59

Le gâteau à l'air TROP bon ! C'est que tu es un sacré cordon bleu Caro !
Je veux la recette moi aussi :)

Par contre j'ai honte mais je ne trouve pas le temps de lire ta fic Embarassed
Faudrait que je l'imprime car j'ai beaucoup de mal à lire de longs textes sur l'ordi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweet Caroline
||||| Private Admin |||||


Féminin
Nombre de messages : 7106
Age : 36
Localisation : Lyon
Ship : Viper ♥ Kevison ♥ Piolet ♥ Wydie
Doudou officiel : Jeffrey Dean Morgan ♥ Henry Cavill
Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: [Célébrité] Aléas, joies et tracas   Mer 12 Aoû - 12:39

Pas de problème Jade pour la fiction, de toute façon, je ne suis pas sûre que tu aimes. Laughing C'est très léger comme fiction. Avec mon style tout pourri mdr

>> Recette gâteau

lily a écrit:
Sweet Caroline a écrit:

Il faut bien que les ennuis commencent... et ça ne va pas aller en s'arrangeant, vous vous en doutez bien ! héhéhé Twisted Evil

Hé hé....c'est subtilement amené...qui sait si, finalement, nous ne basculeront pas vers le Carob? C'est encore tôt, mais je me dis que ce n'est plus tout à fait impossible.

Merci pour ce nouveau chapitre, c'est toujours un plaisir de te lire!
Merci à toi de me lire ! Ca fait plaisir d'écrire pour qqn. Ca motive !
D'ailleurs j'ai commencé le spin-off de cette fiction, que vous suivrez en même temps qu'Aléas, Joies & Tracas car c'est la même histoire mais d'un autre point de vue... de quoi vous faire virer Carob ! (ça rappellera un peu "Midnight Sun" de Stephenie Meyer pour Twilight)
J'ai déjà écrit 4 pages, je vais essayer de finir d'ici dimanche.

_________________
αηδ sσ τhε ιίση ƒειι ίη ιονε ωίτh τhε ιαmъ
“Goodbye, Jacob, my brother… my son.” ~Edward Cullen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/cookiepunk
Dancin'
SexyBoobs316 de Cooper


Féminin
Nombre de messages : 249
Age : 27
Doudou officiel : Gerard Butler
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [Célébrité] Aléas, joies et tracas   Mer 24 Mar - 22:05

Merci pour la recette Caro! Je vais essayer de le faire pour Paques peut etre.

Sinon, j'ai hate de lire la suite. Ca me manque de ne plus lire les aventures de Calex!!! Pareil pour GW!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Célébrité] Aléas, joies et tracas   Aujourd'hui à 17:02

Revenir en haut Aller en bas
 
[Célébrité] Aléas, joies et tracas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Animation][Vote] Quand les célébrités débarquent chez les sims - Août 2012
» [Animation] Quand les célébrités débarquent chez les sims (Orlando Bloom) [Septembre 2012]
» [Animation] Quand les célébrités débarquent chez les sims (Père Noël) [Décembre 2012]
» Les joies du collège
» [Animation] Quand les célébrités débarquent chez les sims (George Clooney)[Avril 2013]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Fan Art :: Fanfics-
Sauter vers: