AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Caroline [JAG]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
addie-kate
Vaisselle brisée de Naomi


Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 25
Ship : **Paddie et Viper**
Doudou officiel : Dan Carter
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Caroline [JAG]   Mar 27 Nov - 23:18

c'est une de mes anciennes fic la j'en ai deux en cours et j'arrive plsu à écrire beaucoup beaucoup entre les cours et le sport c'est trop dur.

Caroline

« Bon je me présente, je m’appelle Caroline, j’ai 15 ans et je suis orpheline. J’ai perdu mes parents quand j’étais petite, ils étaient tous les deux dans l’armée. Je ne me souviens pas de tout mais il me semble que l’on était venu me chercher à l’école et que l’on m’avait amené dans le bureau d’un de leur supérieur. Il était assis sur un grand siège et me montrait l’autre. Une fois que je me fus assise, il me regarda avec des yeux tristes, alors je lui demandais où étaient mes parents. Il me prit dans ses bras et me chuchota à l’oreille
Sup: Ils sont morts.
Je crois que je n’ai pas pleuré tout de suite. Il me dit ensuite
Sup: un camion est rentré dans leur voiture, ils n’ont pas souffert .
Je me souviens que les larmes qui coulaient sur mes joues étaient chaudes. A leur enterrement, il y avait tous leurs amis et la maman de papa, tout le monde pleurait, il y a eut le passage des avions, les coups de feu et la remise de drapeau, qui depuis est resté dans ma chambre. Pendant quelques temps, j’ai vécu chez ma grand-mère mais elle aussi mourut, je me retrouvai donc à l’orphelinat à Washington. A 12 ans, j’ai compris que plus personne ne m’adopterait, tout le monde veut des bébés, plus personne ne veut des plus grands. J’en étais persuadée jusqu’à ce qu’une femme brune vienne à l’orphelinat, c’était le jour de mes 14 ans, elle voulait me voir pour me parler de mes parents. Elle était grande, mince, brune et avait des grands yeux marrons. Elle était magnifique à mes yeux. Quelques minutes plus tard, un grand homme aux yeux bleus perçants entra. Lui aussi était beau. Ils m’expliquèrent que l’enquête concernant la mort de mes parents avait été rouverte et que l’on avait pu prouver que ce n’était pas un accident, l’homme dans le camion leur avait foncé dessus délibérément. Je sentis les mêmes larmes sur mes joues que lorsque l’on m’avait annoncé leur mort. J’étais triste. Ils me laissèrent seule pour que je récupère mes esprits, ils attendaient dans le couloir adjacent. Je les entendais parler, ils avaient l’air très proche.
H : Mac, ça n’a pas l’air d’aller aujourd’hui…
M : Si si, c’est juste que cette fillette me fait de la peine, elle n’a plus rien. Son enfance va se résumer à une suite de malheurs.
Je m’étais glissée dans le couloir sans me faire remarquer, la dame pleurait et l’homme la prit dans ses bras en l’embrassant dans les cheveux.
H : Chut… Elle aura ses moments de bonheur comme tous les enfants.
M : Je ne crois pas, être à l’orphelinat doit être horrible, voir tous ces jeunes enfants partir et devoir rester là.
H : Chérie, je me doute bien que ça ne doit pas être facile mais… c’est comme ça
Je me souviens qu’à ce moment je m’étais écroulée avec fracas à cause d’une crampe et qu’ils m’avaient vu. J’avais commencé à courir vers les escaliers à l’opposé d’eux, elle lui avait dit de rester là le temps qu’elle revienne puis j’entendis des pas qui couraient derrière moi, elle réussit à me rattraper en haut des marches.
M : Pourquoi t’es-tu enfuies ? » Elle avait encore les yeux rouges.
C : J’avais peur que vous me grondiez pour vous avoir espionné.
M : Ce n’est pas grave. Ca fait longtemps que tu es ici ?
C : Environ 7 ans.
M : Waouh ! Ca ne doit pas être facile tous les jours surtout aujourd’hui.
C : C’est mon anniversaire aujourd’hui, quand on m’a dit que j’avais de la visite je pensais que ce serais un truc comme un surprise-party, mais non !
De nouvelles larmes apparurent sur ses joues, la jeune femme la prit dans ses bras et la berça.
H : Sarah, où es-tu ?
Il l’appelait d’en bas.
M : Je dois y aller, je repasserais te voir si tu veux.
C : Oui !
M Ok. Elle me tendit sa carte de visite. Appelle moi, si tu as besoin de parler je suis là.
C : Merci
Elle partit en courant dans les escaliers. Je l’appelai 3 jours plus tard, puis tous les jours même si ce fut seulement pour lui dire bonjour. On créa un lien assez fort, elle passait me voir à chaque fin de mois, cela se passa comme cela pendant 4 mois. Le jour ou l’on m’annonça que j’allais être adoptée je fus heureuse jusqu’à ce que je me rende compte que je n’allais plus la voire. Je me renfermai sur moi-même au point d’être envoyé à l’infirmerie pendant 3 jours. La femme qui s’inquiétait de ne pas avoir de nouvelle vint me voir.
M : Qu’est qui se passe ?
C : Je vais être adoptée.
M : Je sais.
C : Ca ne te fait rien de savoir que l’on ne va plus se voir et se parler.
M : On ne te l’a pas dit ?
C : Dit quoi ?
M : Harm et moi allons t’adopter.
Je me jetai au cou de la jeune femme.
C : Chouette, je vais avoir une famille. J’ai juste une question, Harm c’est l’homme aux yeux bleus et au grand sourire ?
M : Oui, c’est ça. Les papiers sont prêts, il ne reste juste qu’une seule petite chose, ton accord.
C : Je suis hypra d’accord !
Harm arriva.
H : Coucou. Ca va ?
C : Beaucoup mieux.
H : Bien, tu ne peux pas savoir comment Sarah était inquiète de ne pas recevoir tes coups de téléphone, à la maison elle tournait comme une lionne en cage.
M : Pas vrai ! J’étais juste un peu stressée par le travail.
H : Ce n’est pas bien de mentir colonel.
M : Harm !
C : Ne vous disputez pas pour moi s’il vous plaît, je ne me sentirais pas vraiment bien si vous vous faisiez la tête à cause de moi.
M : On ne reste jamais fâché, on se réconcilie à chaque fois, les Marin’s on toujours raison de toute façon.
H : Mac !
M : Chut !
Voilà comment j’ai été adopté par Harmon Rabb Junior et Sarah Mackenzie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Caroline [JAG]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.F. VIVANT par Caroline
» Présentation de Caroline-s-jam
» PRÉSENTATION OFFICIELLE DE LA VILLE DE CAROLINE-BAY
» Caroline bug x)
» Elle est chaude la blondasse [Caroline]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Fan Art :: Fanfics-
Sauter vers: